Une perle de verre : C’est tout un univers !

Pour faire une perle :……

Prendre tout d’abord les outils du fileur de perle : chalumeau, lunettes, baguettes de métal,

Il ne manque plus que le verre : de Murano près de Venise, ou d’autres qualités de verre…

Et un bon tour de main !

Je fais tout d’abord liquéfier le verre à la flamme du chalumeau

Puis je le tourne délicatement autour d’une tige de métal, goutte après goutte, couche après couche, pour que progressivement, la perle se forme.

Au fil des tours, je change de couleurs, je joue avec les transparences ou les opacités.

Je travaille avec les émaux pour avoir certaines réactions chimiques.

Tout est rouge profond incandescent sous la flamme, je ne vois pas les couleurs réelles qui n’apparaîtront qu’une fois la perle complètement refroidie.

C’est un travail de patience et de découverte permanente. Chaque perle est un véritable univers dans lequel je m’immerge et même avec l’habitude et l’ expérience, le verre me séduit par ses surprises.

Cette étape peut durer 15mn ou même 30 ou 40 mn voir 1 h00 pour une seule perle en fonction de la complexité des formes, de sa taille, et de la précision que l’on veut obtenir.

La perle devient alors la marque d’un créateur, une pièce unique, un objet de collection.

L’Engagement des perliers d’Art de France :

Je suis Perlier d’Art de France, je m’engage à suivre une charte de qualité :

Une fois terminée, la perle est aussitôt mise dans un four pour une recuisson qui élimine les tensions dans le verre et la rend très solide, incassable. Qualité paradoxale pour du verre ! (condition qui n’est pas souvent respectée lorsque les perles sont faites à la chaine)

Nous ne pourrons contempler cette perle qu’après complet refroidissement…patience…patience, et les couleurs se révèlent alors !

Chaque perle est unique

Je réfléchi alors à l’écrin qui va me permettre de la présenter, Comment mettre la perle en valeur ?

c’est l’étape du montage.

Après la flamme de la passion, la dernière étape : le coup de foudre !

La perle de verre est une histoire d’amour, elle ne fait que commencer à sa création, pour continuer au moment du coup de foudre qu’a celui ou celle qui l’achète.

Histoire d’amour qui se conte à travers le verre,  amour des énergies de créations que l’on capte sous la main de l’artiste, amour de celle ou celui à qui on l’offre, car la perle est aussi masculine !

Marilyne Le Moing

À propos de Marilyne

Artiste verrier
Ce contenu a été publié dans les perles de verre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une perle de verre : C’est tout un univers !

  1. Bonjour Marilyne,

    Créer des perles de verre : quel beau métier ! Mais à te lire, on voit poindre aussi la poétesse en toi. 😉

    J’ignorais que la cuisson au four rendait le verre incassable. J’ai reçu déjà un petit coeur en verre de Murano. Bien contente de savoir qu’il est, celui-là, à l’épreuve des chocs !

    Bonne continuation avec ton nouveau blog.

    • Marilyne dit :

      bonjour Marie,

      et merci,
      tu sais, il y a verre de Murano et verre de Murano …..! il y a même des perles de verre de Murano fabriquées à la chaine et venant d’autres pays que l’Italie ! Si la perle est faite à la chaine et n’est pas recuite, elle cassera.
      ceci explique d’ailleurs les prix rencontrés entre une perle faite à la chaine et peu chère et une faite à la main et recuite.
      Marilyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *